top of page

Air France mise sur l'écopilotage pour allier performances et écologie

Dans le but d’allier performances opérationnelles et écologie, Air France détaille les différentes procédures appliquées par les personnels navigants afin de réduire au maximum l’empreinte environnementale de la compagnie.


Crédit photo : © Alfredo_spotter


Dans un article publié récemment, Laurent Lafontan, commandant de bord de la compagnie et responsable du développement à Air France, affirme la volonté du groupe à s’impliquer dans la réduction de la pollution. Sur un vol Air France reliant Paris à Toulouse, le commandant de bord mentionne la consommation de l’appareil : 2,6 litres de carburant au 100 km par passager, avec en plus une volonté de l’équipage de réduire cette consommation de 2 à 3%.


Victime de sa mauvaise réputation, et ce malgré son engagement, le secteur aérien et notamment Air France visent à réduire leur empreinte environnementale en changeant, entre autres, les méthodes de pilotage de la compagnie : c’est l’écopilotage.


Le directeur du développement des opérations aériennes, Laurent Lafontan, détaille quelques procédures et bonnes pratiques mises en œuvre concrètement par les équipages techniques de la compagnie pour réduire la consommation :


- l’usage de tablettes et notamment d’applications que les équipages techniques utilisent pendant la préparation des vols pour déterminer les stratégies d’emport carburant, mais également en temps réel dans la réalisation du vol


- le choix d’un type de roulage spécifique, le roulage N-1, qui ne fait appel qu’à un seul des deux moteurs pour le roulage, et qui permet donc de réduire la consommation de carburant


- le choix de profils de montée et de descente optimisés en prenant en compte les paramètres actualisés des vols


Ces différentes économies de carburant, mises bout à bout, permettent d’économiser chaque année « 3 à 4% par an de consommation annuelle, en sachant que 1%, c’est 45 000 tonnes ». (Laurent Lafontan).


Plusieurs autres mesures ont été mises en place par Air France, notamment l’utilisation de tablettes permettant d’économiser 20 millions de feuilles de papier, allégeant ainsi les appareils, ainsi que l’électrification du matériel au sol, l’optimisation de l’entretien des avions etc.


Philippe Lacroute, porte-parole des pilotes Air France, affirme la pleine prise de conscience des pilotes de la compagnie aux enjeux environnementaux : « la compagnie s’engage à réduire sa pollution de 15% à l’horizon 2030, et c’est de la zéro émission nette en 2050 ».


Source : Franceinfo.