top of page

L'A220 d'Air France, sous l'objectif d'Airborne Films

À la suite de l’arrivée récente de son Airbus A220, Air France a confié à la société Airborne Films la réalisation d’images aériennes. La société Airborne Films est spécialisée dans la réalisation d’images aériennes (films et photographies), et a déjà eu l’occasion de collaborer avec Air France dans le passé.


Crédit photo : Making-of du film « AIR FRANCE – Airbus A220 – Behind the scenes »


Dans le making-of du film, Éric Magnan, réalisateur et directeur de la société, explique le déroulement du film, ainsi que sa préparation. Airborne Films utilise un système d’avion-caméra : un TBM 700 modifié, fabriqué par le constructeur français Daher, qui comporte une monture gyro-stabilisée sous son aile droite.

Crédit photo : Airborne Films


Doté d’une stabilisation parfaite, ce système permet de filmer dans tous les axes et ainsi d’offrir les meilleures images possibles.

Crédit photo : Shotover


Plusieurs semaines de préparation ont été nécessaires afin de réaliser ce film. La préparation s’est organisée en deux parties distinctes. Tout d’abord, Éric Magnan s’est chargé de l’étude artistique du projet, en réalisant des images 3D de l’Airbus A220 afin de repérer tous les angles de l’avion, mais aussi en étudiant les ombres et les différents axes de vue possibles.


La deuxième étape de la préparation a été toute l’étude technique du projet, coordonnée notamment par Éric Prévot, chef de mission, et pilote pour la compagnie. Lors du briefing de cadre général, un aspect fondamental est notamment rappelé : la priorité du tournage demeure la sécurité des vols. L’étude technique inclut l’étude de la position des deux avions (le TBM-caméra et l’A220 d’Air France), mais aussi les différentes altitudes et vitesses, ainsi que l’étude de la phraséologie des deux équipages.


Ce film est le fruit d’une superbe collaboration entre tous les membres du projet. Tout d’abord l’équipage de l’avion caméra constitué d’un pilote d’essais disposant d’une très forte expérience notamment dans le vol en formation, ainsi que de l’opérateur du système caméra, et du réalisateur. L’équipage de l’Airbus A220 est constitué de deux pilotes, ainsi que du chef de mission Éric Prévot qui coordonne la mission.


Lors du tournage au large du cap Ferret, chaque plan est chronométré, et le tournage exige une très grande précision lors de l’exécution des différents plans, ce afin de respecter la sécurité des deux appareils.


Alexandre Blanc, le directeur général adjoint des opérations aériennes d’Air France, s’est exprimé : « Ce film sur l’Airbus A220 est issu d’une longue et sérieuse collaboration avec la société Airborne Films. Il nous permet de mettre en avant toutes ces femmes et ces hommes de la compagnie que l’on ne voit pas devant la caméra mais qui sont tellement nécessaires à l’exécution et la réalisation de nos vols. C’est également le moyen de montrer toute la vitalité de la compagnie à se transformer, à intégrer des avions de nouvelle génération, pour les engagements qui sont les nôtres. »


Éric Prévot : « Ce film, finalement, c’est un hommage à l’aspect pionnier, à la longue tradition d’innovation d’un secteur qui a su relever tous les défis depuis plus de cent ans, pour faire du transport aérien le mode de transport le plus sûr et le plus efficace, pour relier les cultures, les femmes et les hommes de tous les continents ».