Le crash de Habsheim

Nous sommes le 26 juin 1988, lorsque l'Airbus A320-100, d'immatriculation F-GFKC, d'indicatif radio et de numéro de vol ACF296Q s'apprête à partir de l'EuroAirport de Bâle-Mulhouse pour une démonstration en vol. Ce 26 juin, cet avion effectue ce vol pour le compte de Air Charter et au bénéfice de l'aéroclub de Mulhouse. Cet Airbus a été livré seulement 4 jours avant et il totalise 22 heures et 30 minutes de vol. Le programme de vol prévoit une démonstration dans le cadre d'un meeting aérien sur l'aérodrome de Habsheim. Avec un premier passage à très basse vitesse et basse altitude (30 mètres), et un second passage à grande vitesse (600 km/h) pour ensuite se diriger vers le Mont-Blanc. Le but de la manœuvre est de faire un passage au-dessus de l'aérodrome à basse altitude et à la vitesse la plus basse vitesse (incidence maximale de l'A320, nommée aussi Alpha Max), les pilotes doivent donc désactiver la protection Alpha Floor qui déclenche une remise de gaz si cette incidence est atteint 15° au-dessus de 100 pieds.


Le commandant de bord s'appelle Michel Asseline, il a 44 ans et il est considéré comme l'un des meilleurs pilotes de la compagnie. Il connait par cœur l'A320 pour avoir participer à sa mise en service. Il totalise 10463 heures de vol dont 138 sur A320.

Le copilote de ce vol s'appelle Pierre Mazières, il a 45 ans et il est également commandant de bord chez Air France.

L'équipage comprend aussi 4 PNC, il y aussi 130 passagers (journalistes et certaines personnes faisant des batêmes de l'air) et il y a également 2 passagères hôtesses de l'air dans le cockpit.


L'Airbus décolle donc à 12h41 UTC (14h41 locales) face au sud-est et il vire à droite en montée vers 2000 pieds. Les pilotes se dirigent donc vers l'aérodrome de Habsheim situé à environ 20km de l'aéroport plus au nord. Après 3 minutes de vol, les pilotes contactent la tour de contrôle de l'aérodrome et sont autorisés à faire leur passage. Ayant tardivement repérer le terrain, les pilotes mettent les moteurs sur ralenti pendant toute la descente, ils sortent les volets, le train d'atterrissage et le pilote s'aligne pour la piste 34 droite.

A 12h45 et 26s, le pilote met l'avion en palier à environ 30 pieds soit 3 fois moins que prévu. A 12h45 et 34s, le pilote remet les gaz mais les réacteurs toujours au ralenti tardent à réagir, à l'approche de la forêt au bout de la piste, le pilote tire sur le manche pour essayer de reprendre de l'altitude mais la vitesse est trop faible.

A 12h45 et 39s, la queue de l'avion percute la cime des arbres dès le début de la forêt, ce qui provoque une traînée supplémentaire qui empêche l'avion de prendre de la vitesse. Les moteurs et le train finissent par toucher les arbres, et l'avion s'enfonce et s'écrase 300 mètres après le bout de la piste.


A la suite de l'accident, du carburant s'échappe de l'aile droite et prend feu immédiatement. Les flammes pénètrent dans la cabine dès l'arrêt de l'avion, mais l'évacuation est lancée immédiatement par les PNC et tout les passagers quittent l'avion sauf un garçon et une fillette qui restent bloqués à leur place, ainsi qu'une troisième personne venue à leur secours. De nombreux témoins filment la scène.

Les pompiers présents sur place interviennent mais les véhicules incendie ne peuvent pas accéder sur le site du crash. L'avion est totalement détruit, le bilan de l'accident s'élève à 3 morts et 36 blessés hospitalisés dont les pilotes.


Dans le rapport final, la commission d'enquête a estimé que les causes probables de l'accident sont la multiplication de plusieurs facteurs :

- hauteur de survol très faible

- vitesse très lente

- régime des moteurs au ralenti

- remise des gaz tardive

- préparation du vol insuffisante

- aucuns des deux pilotes n'avaient la qualification pour ce genre de vol

- le commandant voulait défendre les caractéristiques de l'A320


Le commandant Michel Asseline est donc condamné à 20 mois de prison dont 10 ferme pour homicides involontaires et blessures.

Le copilote Pierre Mazières lui à 12 mois avec sursis pour fautes personnelles.


Voici 2 vidéos du crash :


hd-autres sequences crash
.wmv
Download WMV • 4.41MB

hd-Filmkarsenty
.wmv
Download WMV • 3.54MB